lundi 26 mai 2008

le pecheur

IL dérive, dérive constamment.
Il se sent seul,
Seul, perdu sur sa peine niche.
IL râme , râme
Et ne la trouve pas.

Un jour viendra
Où le voile de cette terre se dissipera
Et le Pëcheur pourra alors
Entrevoir le domaine des âmes
Elévation limpidité et fluidité connaîtra son esprit

Alors ce pauvre Pëcheur
Deviendra un sage prêcheur
Et racontera à qui veut l’entendre
En toute humilité
Ce qu’est l’entité

Aucun commentaire: